les transformations du travail et de l’emploi, une perspective économique et internationale

Nouvelle Unité d'enseignement à partir du 13 février 2018

OUVERTURE DES INSCRIPTIONS LE LUNDI 5 FEVRIER

Cette nouvelle UE propose une analyse économique, en comparaison internationale, des transformations récentes du travail et de l’emploi suite à la « quatrième révolution industrielle » (déclin de l’emploi industriel, flexibilisation et «ubérisation», montée en qualification et chômage technologique…) et des enjeux associés pour les entreprises et les politiques publiques.

Par Christine Erhel, titulaire de la Chaire Economie du Travail et de l’Emploi au Cnam EPN9, Directrice du Centre d'Etudes de l'Emploi et du Travail, membre du Conseil d'Orientation pour l'emploi.

L’objectif du cours sera de mettre en perspective les transformations récentes du travail et de l’emploi : outre la poursuite du déclin de l’emploi industriel, on assiste en effet à un mouvement de flexibilisation (dont l’ « ubérisation » constitue une forme récente bien que minoritaire), mais également de montée en qualification des emplois et de diffusion de nouvelles formes d’organisation du travail dans les entreprises. Parallèlement, le chômage et ses marges (sous-emploi, inactivité…) se maintiennent à un niveau élevé dans de nombreux pays, appelant des réponses des politiques d’emploi qui conduisent à transformer la régulation du marché du travail (flexibilisation du droit du travail, construction de dispositifs centrés sur les individus…).  Ces tendances semblent s’accélérer, en lien avec l’innovation et le changement technologique de la « quatrième révolution industrielle », posant la question de l’avenir de l’emploi et du salariat.  

Le cours proposera un cadre d’analyse original de ces évolutions et de leurs conséquences pour les entreprises, les salariés et les personnes hors du marché du travail, et les politiques publiques. Ce cadre s’appuiera principalement sur l’analyse économique (économie du travail, économie du personnel, économie d’entreprise, macroéconomie de l’emploi), qui offre des outils de compréhension des comportements individuels et des dynamiques globales du marché du travail, mais également sur les apports de travaux pluridisciplinaires récents sur le travail et l’emploi. Une attention particulière sera apportée à la mesure des phénomènes analysés et aux questions de méthode de quantification et d’évaluation. Le cours inclura une réflexion prospective sur les besoins en main d’œuvre et les tendances probables du marché du travail. Enfin, il se situera dans une perspective systématique de comparaison internationale et inclura une réflexion régionalisée.

Renseignements et inscriptions auprès de : boris.buljan@cnam.fr 
OUVERTURE DES INSCRIPTIONS LE LUNDI 5 FEVRIER